AVEC VUE

Perché sur les hauteurs de Saint-Saphorin, le domaine du Burignon est l’une des trois enclaves viticoles lausannoises en Lavaux. C’est en 1802, lors de la vente de biens nationaux, que Lausanne fait l’acquisition de ces vignes d’une surface d’environ 6 hectares. Un sol sableux, léger, qui permet un enracinement profond, une pente entre 35% et…

Lire la suite

BORD DE L’EAU

Perché sur les hauteurs de Saint-Saphorin, le domaine du Burignon est l’une des trois enclaves viticoles lausannoises en Lavaux. C’est en 1802, lors de la vente de biens nationaux, que Lausanne fait l’acquisition de ces vignes d’une surface d’environ 6 hectares. Un sol sableux, léger, qui permet un enracinement profond, une pente entre 35% et…

Lire la suite

BOUCHE BAIE

Perché en haut de pentes à plus de 30%, le Clos des Abbayes étale ses 4,7 hectares au coeur du Dézaley, l’appellation la plus emblématique de Lavaux, située entre Cully et Rivaz. Façonnés par les mouvements glaciaires, les coteaux s’étirent en terrasses et comptent de nombreux bancs de « Poudingue». Ces résidus de moraine donnent…

Lire la suite

CHASSELAS LA CHAPELLE

Perché en haut de pentes à plus de 30%, le Clos des Abbayes étale ses 4,7 hectares au coeur du Dézaley, l’appellation la plus emblématique de Lavaux, située entre Cully et Rivaz. Façonnés par les mouvements glaciaires, les coteaux s’étirent en terrasses et comptent de nombreux bancs de « Poudingue». Ces résidus de moraine donnent…

Lire la suite

CHASSELAS TOUT NU

Ce sont les moines cisterciens qui sont à l’origine de la viticulture sur la Côte. Les religieux du couvent de Bonmont reçurent ces terres au XIIe et les transformèrent rapidement en vignes. Le chapitre lausannois du domaine ne commence qu’au début du XIXe, en 1802, lorsque la Ville en fit l’acquisition lors de la vente…

Lire la suite

CHASSELAS VIEILLES VIGNES

Le coteau du Dézaley s’inscrit sans aucun doute comme la zone la mieux exposée de tout Lavaux. On ne s’étonnera pas que les vins qui y sont produits véhiculent depuis des siècles une belle réputation ! Perché en haut de pentes à plus de 30%, voisin du Clos des Abbayes, le Clos des Moines et…

Lire la suite

CôTÉ ROSE

Ce sont les moines cisterciens qui sont à l’origine de la viticulture sur la Côte. Les religieux du couvent de Bonmont reçurent ces terres au XIIe et les transformèrent rapidement en vignes. Le chapitre lausannois du domaine ne commence qu’au début du XIXe, en 1802, lorsque la Ville en fit l’acquisition lors de la vente…

Lire la suite

IL N’ÉTAIT QU’UNE FOIS

Perché sur les hauteurs de Saint-Saphorin, le domaine du Burignon est l’une des trois enclaves viticoles lausannoises en Lavaux. C’est en 1802, lors de la vente de biens nationaux, que Lausanne fait l’acquisition de ces vignes d’une surface d’environ 6 hectares. Un sol sableux, léger, qui permet un enracinement profond, une pente entre 35% et…

Lire la suite

L’AIMÉ

Les origines du nom du château se situent au XVe siècle. Il tombe alors sous la coupe des Menthon, seigneurs de Rochefort en Savoie. A partir du XVIe siècle, de nombreuses familles se succèdent à la tête du domaine agricole et viticole dépendant du château. Il sera légué en 1838 à la bourse des pauvres…

Lire la suite

LA CAILLATE

Ce sont les moines cisterciens qui sont à l’origine de la viticulture sur la Côte. Les religieux du couvent de Bonmont reçurent ces terres au XIIe et les transformèrent rapidement en vignes. Le chapitre lausannois du domaine ne commence qu’au début du XIXe, en 1802, lorsque la Ville en fit l’acquisition lors de la vente…

Lire la suite

LA PLANTAZ

Ce sont les moines cisterciens qui sont à l’origine de la viticulture sur la Côte. Les religieux du couvent de Bonmont reçurent ces terres au XIIe et les transformèrent rapidement en vignes. Le chapitre lausannois du domaine ne commence qu’au début du XIXe, en 1802, lorsque la Ville en fit l’acquisition lors de la vente…

Lire la suite

LE CENDRÉ

Les origines du nom du château se situent au XVe siècle. Il tombe alors sous la coupe des Menthon, seigneurs de Rochefort en Savoie. A partir du XVIe siècle, de nombreuses familles se succèdent à la tête du domaine agricole et viticole dépendant du château. Il sera légué en 1838 à la bourse des pauvres…

Lire la suite

LE CHAPITRE

Perché en haut de pentes à plus de 30%, le Clos des Abbayes étale ses 4,7 hectares au coeur du Dézaley, l’appellation la plus emblématique de Lavaux, située entre Cully et Rivaz. Façonnés par les mouvements glaciaires, les coteaux s’étirent en terrasses et comptent de nombreux bancs de « Poudingue». Ces résidus de moraine donnent…

Lire la suite

LE GARDE CÔTES

Les origines du nom du château se situent au XVe siècle. Il tombe alors sous la coupe des Menthon, seigneurs de Rochefort en Savoie. A partir du XVIe siècle, de nombreuses familles se succèdent à la tête du domaine agricole et viticole dépendant du château. Il sera légué en 1838 à la bourse des pauvres…

Lire la suite

LE HAUT-CRÊT

Le coteau du Dézaley s’inscrit sans aucun doute comme la zone la mieux exposée de tout Lavaux. On ne s’étonnera pas que les vins qui y sont produits véhiculent depuis des siècles une belle réputation ! Perché en haut de pentes à plus de 30%, voisin du Clos des Abbayes, le Clos des Moines et…

Lire la suite

LE PRÉAMBULE

Ce sont les moines cisterciens qui sont à l’origine de la viticulture sur la Côte. Les religieux du couvent de Bonmont reçurent ces terres au XIIe et les transformèrent rapidement en vignes. Le chapitre lausannois du domaine ne commence qu’au début du XIXe, en 1802, lorsque la Ville en fit l’acquisition lors de la vente…

Lire la suite